Humanité solidaire

 

poesiedesjours8.jpg

CCFD - Terre Solidaire

 

Ils utilisent la faim comme une arme !

 
CCFD-Terre Solidaire image
NOS PARTENAIRES LOCAUX ONT BESOIN DE VOUS POUR AIDER LES SYRIENS !
JE FAIS UN DON
image
« Les habitants se nourrissent de soupe préparée avec des feuilles ou boivent de l’eau mélangée à des épices. Les plus faibles, les nouveau-nés, les personnes âgées et les malades meurent en premier. »
Un membre de nos partenaires locaux
(resté anonyme pour des questions de sécurité)
image
Bonjour,

Il y aurait aujourd’hui, selon l'ONU, plus de 422 000 Syriens assiégés dans leurs villes par les forces du régime de Bachar al Assad, l’organisation de l’Etat islamique ou les rebelles.
Madaya, où l’aide humanitaire a fini par entrer, située à une vingtaine de kilomètres de la frontière libanaise, est l’une d’entre elles.

Ces milliers d’hommes, de femmes et d’enfants n’ont plus accès aux ressources vitales : plus de nourriture, ni d’eau, ni même de lait pour les enfants !

La faim est devenue une arme et les belligérants font tout pour empêcher ou retarder l’accès de ces zones aux ONG humanitaires.
 
« Assiégée, affamée, bombardée,
la population se sent complètement abandonnée. »
 
La stratégie du CCFD-Terre Solidaire, d’appuyer des groupes d’entraide locaux, est alors encore plus pertinente pour répondre aux besoins réels des populations sur le terrain.

Ainsi, nous soutenons Life 4 Syria dans ces zones rendues très difficiles d’accès. A Mohadhamye, ou encore à Tichreen dans la banlieue de la capitale, Life 4 Syria crée, avec les habitants, des micro-fermes productrices de lait pour nourrir les plus vulnérables, les enfants. L’association s’appuie sur une dizaine de réseaux de volontaires dans toute la Syrie qui font vivre la solidarité en distribuant des vivres et des biens de première nécessité.

Partout où nous le pouvons en Syrie, mais aussi au Liban, nous finançons des initiatives locales pour aider les populations les plus vulnérables et démunies à survivre à ce terrible conflit.
 
Les besoins sont immenses ! Donnez-nous les moyens de protéger et d’assurer la sécurité alimentaire de nombreux syriens. image d'enfants syriens
FAITES UN DON pour les aider à survivre ! image d'enfants syriens
     
45 € > 16 € après déduction fiscale Une famille de 6 personnes va bénéficier d’un panier alimentaire pendant un mois. JE DONNE
     
90 € > 32 € après déduction fiscale Ce sont deux familles de 6 personnes qui vont recevoir un panier alimentaire pendant un mois. JE DONNE
     
142 € > 48 € après déduction fiscale Vous permettez à une famille de fournir du lait à deux enfants pendant 8 mois. JE DONNE
     
Je vous remercie chaleureusement,
au nom de celles et ceux que nous aidons grâce à vous.
TOUS HUMAINS CONTRE LA FAIM Guy Aurenche
Président du CCFD-Terre Solidaire
image

Le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement - Terre Solidaire est la première ONG française de développement, reconnue d'utilité publique. Notre association mène ses projets grâce à votre générosité : près de 90 % de ses ressources financières sont issues de dons de particuliers. Pour en savoir plus sur notre action : ccfd-terresolidaire.org

 

L'Observateur des Inégalités

L'observateur des inégalités

L'Observateur des inégalités, N°137, janvier 2016

Points de vue

Encore un Noël au goût amer pour les catégories populaires

Noël sera l’occasion d’un immense déballage. Les plus aisés ne connaissent pas la crise, alors qu’une partie de la population décroche. Un contraste de plus en plus saisissant. Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Lire la suite

Le tour de la question

Qui sont les pauvres en France ?

La moitié des pauvres ont moins de trente ans et au maximum le brevet de collèges. Lire la suite

Actualité de l’Observatoire

Prix « Jeunesse pour l’égalité » : découvrez les lauréats 2015

Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, a remis en personne le mercredi 9 décembre les prix aux grands gagnants 2015 de la troisième édition du concours « Jeunesse pour l’égalité ». Découvrez les lauréats. Lire la suite

Articles

Les classes sociales sont de retour !

Les classes sociales, enterrées trop vite, continuent de structurer la société française. Refuser de le voir conduit au ras-le-bol social et au vote extrême. L’analyse de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Lire la suite

Le tour de la question

Portrait social des classes

Des revenus à l’éducation, en passant par le logement ou la santé, les inégalités entre classes sociales continuent à structurer notre société. Une synthèse des données qui séparent les cadres supérieurs des ouvriers. Lire la suite

Données

La pauvreté progresse en France

La France compte entre 4,9 et 8,5 millions de pauvres selon la définition adoptée. Entre 2004 et 2013, le nombre de personnes concernées a augmenté d’un million au seuil à 50 % du revenu médian, principalement sous l’effet de la progression du chômage. Lire la suite

Où vous situez-vous sur l’échelle des salaires ?

La moitié des salariés touchent moins de 1 770 euros net par mois, 16 % touchent plus de 3 000 euros. Et vous ? Cet outil proposé par l’Observatoire des inégalités permet de vous situer. Lire la suite

La pauvreté ne frappe pas au hasard les catégories sociales

La moitié des pauvres sont ouvriers ou employés. Parmi les personnels de services aux particuliers, le taux de pauvreté est de 24 %. Lire la suite

Un million de travailleurs pauvres en France

Un million de travailleurs qui vivent avec à peine plus de 800 euros par mois notamment du fait du temps partiel contraint. Lire la suite

 

Action contre la Faim

   

     
Action contre la Faim
 
  Ethiopie : des camps humanitaires débordés  
 
     
   
   
  Madame, Monsieur,

Je suis Stéphanie Rivoal, Présidente d'Action contre la Faim et je reviens de la région de Gambella, dans le sud-ouest de l'Ethiopie. Ce que j'y ai vu, ce que j'y ai entendu, jamais je ne l'oublierai.

Le mois dernier, Mike Penrose, le Directeur général d'Action contre la Faim, lançait un cri d’alarme sur la situation des populations sud-soudanaises menacées par la faim et des conditions d'extrême précarité.
Mais cette tragédie humanitaire dépasse aujourd'hui les frontières. C'est pourquoi nous avons décidé de nous rendre tous deux sur place à Jewi, dans la région de Gambella, en Ethiopie. 
Le camp de Jewi est un véritable enfer, même pour des humanitaires comme nous, qui vivons les tragédies humaines du monde entier depuis de nombreuses années. Ce camp de réfugiés sud-soudanais s'étend sur des kilomètres : plus de 47 000 personnes y vivent dans le dénuement le plus total, privées de tout.

De très jeunes enfants affaiblis, en proie à la faim, des mères prostrées par la détresse, traumatisées par les violences, par l’exil ou la mort de leurs proches ; voilà ce que nous avons vu de nos propres yeux. A Jewi, à Pagak et ailleurs, nous portons à bout de bras des dizaines de milliers de réfugiés, dontla plupart sont des enfants de moins de cinq ans. Mais à Jewi, nos deux centres nutritionnels ne sont en mesure d'aider que 20 000 réfugiés. Il faudrait encore au moins deux autres centres pour répondre à la hauteur des besoins nutritionnels et psychologiques des 47 000 réfugiés qui y survivent.

C'est en apportant un secours dès maintenant dans leur pays que nous éviterons à ces réfugiés de connaître les tragédies des migrants qui tentent parfois, au prix de leur vie, de quitter l'enfer des camps.


Avec votre précieux soutien, nous pourrons poursuivre et amplifier notre action sur le terrain et continuer à sauver des vies dans tous les pays où nous intervenons !

Stéphanie Rivoal, 
Présidente d'Action contre la Faim.
 
 
 

 

 

L'observateur des inégalités

                     

L'observateur des inégalités

L'Observateur des inégalités, N°134, octobre 2015

ANALYSES

Les inégalités continuent à augmenter en France

Les inégalités continuent à se creuser en France entre les plus pauvres et les plus riches. La période 2011-2013 voit une baisse du revenu des plus riches, mais ils restent largement gagnants sur dix ans. L’analyse de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités Lire la suite

Pourquoi la crise affole les statistiques de la pauvreté

Le taux de pauvreté baisse en pleine crise. Comment est-ce possible ? La réponse de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Lire la suite

Baisses d’impôts : un nouveau gâchis à deux milliards

L’impôt sur le revenu va être réduit de deux milliards d’euros. Une mesure électoraliste qui prive notre pays de ressources essentielles pour réduire les inégalités. Par Valérie Schneider, de l’Observatoire des inégalités. Lire la suite

« Si les inégalités se creusent, c’est parce que tout le monde ou presque aspire à la sécurité des oligarques", entretien avec Patrick Savidan, président de l’Observatoire des inégalités

Huit Français sur dix souhaitent une société plus égalitaire, mais ils sont peu nombreux à y oeuvrer. Un paradoxe que le philosophe explique davantage par un sentiment de précarité sur fond de désengagement de l’Etat que par un individualisme forcené. Entretien extrait du quotidien Libération. Lire la suite

Invisibilité des plus fragiles ou cécité collective ?

Pour peu qu’on ouvre les oreilles, les pauvres ont plein de choses à dire utiles à l’amélioration des politiques publiques. Mais n’est-ce pas plus prudent qu’ils restent silencieux et plus simple de laisser les inégalités se creuser en silence ? Le point de vue de Marion Carrel, sociologue à l’université de Lille (...) Lire la suite

DONNÉES

La pauvreté progresse en France

La France compte entre 4,9 et 8,5 millions de pauvres selon la définition adoptée. Depuis 2002, le nombre de personnes concernées a augmenté d’un million (+29 %) au seuil de 50 %. La baisse récente est due à une diminution du seuil de pauvreté. Lire la suite

Les cadres fréquentent plus souvent les associations que les ouvriers

Un cadre supérieur sur deux, contre un ouvrier sur quatre, adhère à une association. La participation aux associations est très liée au niveau de diplôme et au niveau de vie. Lire la suite

Les 10 plus grandes fortunes de France

Le patrimoine professionnel de Bernard Arnault (LVMH), première fortune de France, équivaut à 2,5 millions d’années de Smic. Lire la suite

Qui sommes-nous ?
Nous contacter : contacts@inegalites.fr. Par téléphone : 02 47 44 63 08

Lettre éditée grâce au soutien de donateurs individuels, du magazine Alternatives Economiques, de la Fondation Abbé Pierre et du Compas.

                           

Peuples Solidaires - ActionAid

Peuples solidaires actionaid  
   
JE SIGNE
 
 

COSTA RICA : LES DROITS HUMAINS BAFOUÉS DANS LES PLANTATIONS D'ANANAS

Peuples solidaires actionaid

Le Costa Rica est le premier exportateur mondial d'ananas, avec plus de 70% de parts de marché. Mais les conditions de travail de l’industrie de l’ananas au Costa Rica sont très souvent indignes. Filiale de la multinationale Fyffes, basée en Irlande, la plantation “Ananas Export Company” (ANEXCO) est un cas emblématique de ce qui se passe dans les plantations.

Les ouvrières et ouvriers agricoles y travaillent jusqu’à quatorze heures par jour, six jours par semaine sous une chaleur tropicale pour un salaire inférieur au minimum vital. La main-d’œuvre, composée à 95% de migrant-e-s nicaraguayen-ne-s, souvent sans documents administratifs, est particulièrement vulnérable.

Dites Stop !  

Face à cette situation, plusieurs salarié-e-s se sont mobilisé-e-s et ont rejoint le syndicat local SINTRAPEM. Celles et ceux qui y ont adhéré sont victimes de discriminations et d’actes de répression (licenciements sélectifs, contrôles excessifs, avertissements infondés...).

JE SIGNE CET APPEL URGENT 
 
 
 

« Le directeur opérationnel Yeudy Quesada nie l’existence des problèmes et ne répond plus à nos courriers » déplore Ramon Barrantes, porte-parole de SINTRAPEM, 

Face au mutisme de la direction votre mobilisation est indispensable 

 

CCFD-Terre Solidaire

  

CCFD-Terre Solidaire Tester vos connaissances sur le sujet, c’est déjà construire une Terre sans faim.
QUIZ CONTRE LA FAIM !
 
Bonjour, 

Comprendre pourquoi tant d’hommes, de femmes et d’enfants souffrent de la faim dans le monde, c’est comprendre que la faim est un drame qui pourrait être évité !

A l’approche de la Journée Mondiale de l’Alimentation, le 16 octobre prochain, le CCFD-Terre Solidaire vous offre la possibilité de participer au quiz contre la faim.
 
5 questions, 5 minutes
JE PARTICIPE

 

L'observateur des inégalités

             

L'observateur des inégalités

L'Observateur des inégalités, N°133, septembre 2015

Focus

Sans vous, l’Observatoire des inégalités n’existe pas. Votre soutien compte.

Soutenez l'observatoire des inégalés

Analyses

Analyses

Pourquoi la crise affole les statistiques de la pauvreté

Le taux de pauvreté baisse en pleine crise. Comment est-ce possible ? La réponse de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Lire la suite

Actualité de l’Observatoire

« Pourquoi pas moi ? » : la troisième édition du Prix « Jeunesse pour l’égalité » est lancée

Tel père, tel fils ? Et si nos chemins n’étaient pas tout tracés ? L’Observatoire des inégalités lance la troisième édition du Prix « Jeunesse pour l’égalité », un concours de communication visuelle ouvert à tous. Lire la suite

Articles

Que faire à la place des baisses d’impôts ?

Le président de la République réaffirme sa volonté de réduire les prélèvements. La baisse devait déjà atteindre 46 milliards d’euros par à partir de 2017. Des crèches au logement social en passant par la sécurité, bien d’autres choix étaient possibles. Notre « Évaluateur des dépenses publiques » permet d’en chiffrer le (...) Lire la suite

Points de vue

La démagogie fiscale ruine l’espoir d’une société plus juste

En réduisant les impôts, le gouvernement gâche une occasion historique de réformer les services publics. La question est désormais de comprendre comment on a pu en arriver là. Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Lire la suite

Entretiens

« Les espaces ségrégés sont d’abord les beaux quartiers des métropoles », Violaine Girard, sociologue à l’université de Rouen

Le périurbain n’est pas réservé aux populations précaires. Au contraire, y vivre relève principalement de trajectoires résidentielles ascendantes. Ce sont d’abord les beaux quartiers qui sont ségrégués. Entretien avec Violaine Girard, maitresse de conférence à l’université de Rouen réalisé par Xavier Molénat. Extrait des « Dossiers d’Alternatives économiques (...) Lire la suite

Points de vue

Modulation des allocations : un modèle réservé aux pauvres est un pauvre modèle

Réduire les allocations familiales des plus aisés semble tomber sous le sens. Mais cette mise à mal de l’universalisme de notre modèle sape sa légitimité. Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Lire la suite

Données

Espérance de vie : avantage aux femmes

En France, les femmes vivent toujours plus longtemps que les hommes. Mais depuis les années 1990, l’écart se resserre, notamment en matière d’espérance de vie en bonne santé. Lire la suite

Qui va partir en vacances ?

80 % des cadres supérieurs partent en congés chaque année, contre 50 % des ouvriers. Et encore, entre catégories, on ne part ni aussi souvent, ni aussi longtemps, ni dans les mêmes conditions. Lire la suite

                   

Action contre la Faim

 

     
Action contre la Faim
 
  Une situation humanitaire préoccupante  
 
     
   
   
  Depuis près de 20 ans, les Somaliens subissent une sécheresse chronique qui frappe durement le pays. À cela vient s'ajouter une instabilité politique qui génère de violents combats.
L'intensification de ces combats l'an dernier a accentué une situation déjà compliquée. Aujourd'hui, plus de 3 millions de personnes ont besoin d'une aide humanitaire et alimentaire dont 203 000 enfants de moins de 5 ans* qui souffrent de malnutrition aiguë sévère.
*Source : bulletin humanitaire OCHA du 16/07/2015

Pour répondre aux immenses besoins de la population, Action contre la Faim a mis en place une aide humanitaire d'urgence qui se concentre sur :
  • La détection et le traitement de la malnutrition aiguë sévère ;
  • L'accompagnement les populations dans l'entretien et la préservation de leurs cultures ;
  • Le développement d'activités en eau, assainissement et hygiène.
 

À ce jour, déjà 180 840 personnes ont bénéficié de notre aide en Somalie.

Avec votre précieux soutien, nous pourrons poursuivre notre action sur le terrain et continuer à sauver des vies dans tous les pays où nous intervenons !

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×