Paroles en liberté

 

" On voudrait être un baume versé sur tant de plaies..."  Etty Hillesun   

 

 

Derriere le bruit du monde

 

 

 

L' Être Infini

 

 

je-voudrais-etre-un-pont-entre-cette-vie-et-l-autre.jpg

 

 

Que c'est étrange, quand on y pense, d'aimer l'Être Infini... d'appeler l'Être Infini " Notre Père"...

François Mauriac

 

 

Notre demeure est l'humanité toute entière

 

 

notre-demeure-est-l-humanite-toute-entiere.jpg

 

 

Notre demeure est l'humanité toute entière, elle est toute la terre et tous les cieux, avec un désir puissant que tout vienne à fruit, que la puissance de vie que nous sentons en nous soit comme le levier qui soulèvera le monde.

Si l'on dit que tout celà est folie, nous répondrons que la première folie des humains, c'est d'être nés.

Maurice Bellet

 

 

Les signes du Ciel

 

les-signes-du-ciel.jpg

 

Le seul signe est en bas, là ou aucun amateur du céleste ne songe à l'y trouver.

Le Ciel par-dessus les cieux est dans cet en bas de nos vies humaines, quand s'opère la fracture irréparable, et que dans le je-ne-sais-quoi où s'éveille l'être de chair et de sang, l'abîme du vide devient plénitude.

Maurice Bellet

 

 

Les mots simples et sereins

 

 

 

 

Ne croyez pas que celui qui essaie de vous réconforter vive sans effort parmi les mots simples et sereins qui parfois vous font du bien.

Sa vie connaît tant de peines et de tristesses qui le laissent loin derrière elles...

S'il en allait autrement, il n'aurait jamais pu trouver ces mots-là.

Rainer Maria Rilke

 

 

La civilisation moderne

 

 

La civilisation moderne

 

La civilisation moderne, je veux dire l'état de choses auquel on donne ce nom, mais qui n'est que l'ensemble des valeurs humaines mutilées et déplacées, mise à la mesure d'une humanité déspiritualisée, a inventé cette forme particulièrement abjecte de l'avarice collective qu'on appelle le nationalisme_ exploitation de l'idée traditionnelle de patrie_ préalablement vidée de toute signification religieuse, aux fins d'une concurrence économique impitoyable...

Georges Bernanos

 

 

Les seuils de passage

 

 

Les seuils de passage

 

Dans tous les lieux habités par la souffrance, se trouvent aussi les gués, les seuils de passage, les intenses noeuds de mystères.

Ces zones tant redoutées recèlent pourtant le secret de notre être au monde...

Christiane Singer

 

 

Les vrais regards d'amour

 

 

 

 

Du fond de toute détresse émerge un vrai Visage.

Et l'icône est plus fine, plus précieuse, plus belle, quand l'homme qui l'a peinte est passé par l'enfer...

Les vrais regards d'amour sont ceux qui nous espèrent.

Paul Baudiquey

 

 

 

Je crois que les rosiers refleurissent

 

 

Je crois que les rosiers refleurissent

 

Je crois que les rosiers refleurissent après l'orage, à condition que leurs racines ne soient pas coupées. Mais que de racines coupées !  Je crois dans la Grâce de Jésus. Elle jaillit, tel un oasis dans le désert, débordant nos étroites frontières.

Je crois en Celle qui a connu l'humiliation depuis Bethléem jusqu'au Golgotha :  Notre-Dame des exclus, Notre-Dame des paumés, Notre-Dame des mal-aimés.

Je crois dans la vie, au printemps plein de promesses, au blé qui lève. Je crois à l'affection des chiens, à la gratitude des vrais pauvres.

Je crois que lorsque le prêtre, le chrétien ne sera plus un feu brûlant, les blessés de ce monde crèveront de froid. Je crois qu'au soir de l'existence nous serons jugés sur notre courage et notre fidélité.

René Francis Delissalde