Nous revoyons la vie

 

Ne seriez-vous pas heureux de le revoir...

St curé d'Ars

 

 

Nous revoyons la vie 

par intermittence

de l'adulte à l'enfant

resté dans la lumière

 

quand le soleil décline

aux persiennes des fenêtres

dans les années simples

de l'existence

 

l'ouverture sur l'immense

la pensée libérée

quand nous touchons du doigt

un coin d'éternité

 

Copyright Poésie des Jours

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site