Vols de reconnaissance

 

  poesiedesjours82.jpg

 

 

 

    Les oiseaux migrateurs

      passent en rafales

     sur les toits

     des villes

      hors de portée

    des humains


 

 dans les airs

   très- très- haut

   et superbes

  

de frêles observateurs

qui ouvrent

des voies

dans l’espace

inconnu

 

 

  

copyright Poésie des Jours 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×