L'ultime combat

 poesiedesjours70.jpg

 

   

 

Pas un mot

pas un geste

un sourire sur l’abîme

 

l'immense

espoir

au corps

 

 nous sommes à l'air libre

 

  et nous mourons peu à peu

sous les coups assassins

de nos pensées

tyranniques

 

 mais nous nous retrouverons

un jour

 

pour vivre enfin

vraiment

 

il faut le croire

 encore 

 

 

 

copyright Poésie des Jours 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×