Les chemins de peine

 

Les chemins de peine

 

 

Des couleurs

flamboyantes

de nos vies confortables

 

aux suppliciés

sans nom

des terres agonisantes

 

le rouleau compresseur

des heures

qui s'égrènent

passe lentement

sur nos chemins de peine

 

on se souvient

de ceux

dont on ne parle plus

 

l'écoulement des ans

rend les âmes

au Bon Dieu

 

Copyright Poésie des Jours

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×