Nos yeux percent les murs

 

20161201 111225

 

 

Un jour

on se raccroche

à ceux qui sont partis

 

comme à un signe des cieux

dans nos cages

mordorées

 

nos yeux

percent les murs

des vies qui se sont tues

 

avec eux

l'on se tient

 

avec eux

l'on s'évade

 

de notre vie

sans eux

 

 

Copyright Poésie des Jours

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×