Dans le ciel qui appelle (1)

 

Dscn1711

 

 

De l'infini de nos mémoires

 

nos souvenirs

reviennent en lambeaux

émiettés

par l'usure des saisons

 

pour toutes ces vies parties

 

sur la corde du temps

au fil des jours

évanouis

 

pour tous les champs

de fleurs

d'un printemps éternel

 

nos vies s'en vont toujours

plus légères

 

dans le ciel qui appelle

 

 

Copyright Poésie des Jours

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×