Je viens à vous Seigneur

 

Heureux les pauvres de coeur

 

Je viens à vous, Seigneur ! confessant que vous êtes
Bon, clément, indulgent et doux, ô Dieu vivant !
Je conviens que vous seul savez ce que vous faites,
Et que l'homme n'est rien qu'un jonc qui tremble au vent ;


Je dis que le tombeau qui sur les morts se ferme
Ouvre le firmament ;
Et que ce qu'ici-bas nous prenons pour le terme
Est le commencement...

Victor Hugo

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×