Saint-Pierre-Julien Eymard

Le curé d'Ars appelait le père Pierre-Julien Eymard " mon saint ". C'est tout dire. Passionné de l'Eucharistie, celui qui "allumait le feu dans les âmes" a tracé en effet par sa vie et ses oeuvres, les lignes d'une spiritualité eucharistique ouverte à tous. Jusqu'à fonder, respectivement en 1856 et 1859, deux instituts voués à l'Eucharistie : les Religieux du Saint-Sacrement et les Servantes du Saint-Sacrement, qui ont essaimé, et continuent de nos jours à s'implanter, dans le monde entier. Marcher sur les pas de saint Pierre-Julien Eymard, c'est faire un pèlerinage au coeur du Dauphiné et du massif des Alpes : bien sûr à La Mure, où il naquit le 4 février 1811 et où il mourut, épuisé, le 1er aôut 1868, à 57ans, mais aussi à Grenoble, Chatte, Saint Romans et Monteynard. À Fourvière, le Laus, la Salette, Notre-Dame de l'Osier, Rome et Paris également. 

Diffusé le 03/06/2018 / KTOTV/ Durée : 52 minutes